Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Nos informations locales et régionales


puce.gif Un adhérent de l'AMMAC mis à l'honneur nouveau.png

caminade_rc.png

Didier Caminade, Maire de Cuzorn, Président de la Communauté de Communes Fumel Vallée du Lot et membre de l'AMMAC du Fumelois vient d'être promu commandant de la Réserve Citoyenne de Défense et de Sécurité au tiitre de l'Armée de terre et rattaché au 48ème Régiment de Transmissions à Agen.

L'AMMAC du Fumelois lui adresse ses félicitations

Un mot sur la Réserve Citoyenne de Défense et de Sécurité (RCDS)

Réserve de rayonnement, la Réserve Citoyenne de Défense et de Sécurité répond au besoin d’enracinement de l’armée de terre professionnelle dans la société civile, en complément de la réserve opérationnelle.

Outre son objet, fixé par la loi, la Réserve Citoyenne de Défense et de Sécurité se caractérise par la nature "relationnelle" de son action et le régime de bénévolat sous lequel elle s’exerce.

La Réserve Citoyenne de Défense et de Sécurité regroupe des volontaires issus directement de la société civile ou bien des réservistes ayant quitté la réserve opérationnelle, voire d’anciens militaires d’active, qui sont agréés par l’autorité militaire pour leur capacité à prolonger les actions de communications, notamment au profit de l’armée de terre en ce qui concerne le cas présent.

Cette action de relais s’exerce dans plusieurs directions, et particulièrement :

  • vers les collectivités locales, en particulier les correspondants défense des municipalités,
  • vers le monde de l’éducation, pour soutenir notamment l’enseignement de défense, première étape du parcours citoyens prévu par la loi,
  • vers le monde du travail et de l’entreprise,
  • vers la jeunesse par le biais des réservistes locaux à la jeunesse et à la citoyenneté.

L’appartenance à la Réserve Citoyenne de Défense et de Sécurité est concrétisée par un agrément auprès d’une autorité militaire qui définit notamment la nature et la charge des actions à mener.

Pour en savoir plus, cliquez_ici.gif

puce.gif A Villeneuve-sur-Lot : le monument Georges Leygues enfin en bonne place au centre ville

Quatre ans, c'est le temps qu'il a fallu à l'association du Monument Georges Leygues dirigée par Gérard Régnier, président de l'AMMAC de Villeuneuve et adjoint au Maire actuel, pour faire aboutir son projet de remise en valeur de cet ouvrage d'art en passe d'être oublié. C'est chose faite depuis le samedi 12 juin où s'est tenue une très belle cérémonie d'inauguration du monument rénové et réinstallé dans les jardins de la mairie.

Organisée par la municipalité, co-présidée par le maire, Guillaume Lepers, et le contre-amiral Olivier Stosskopf, elle a été marquée par  la participation d'une importante délégation de jeunes "marins" des préparations militaires Marine d'Agen et de Bordeaux. Elle s'est déroulée, en présence du député de la circonscription, Olivier Damaisin, et de 13 porte-drapeaux répartis de part et d'autre du monument, selon le protocole habituel aux cérémonies patriotiques : allocutions des autorités, coupure du ruban inaugural, dépôt de gerbes, hommage aux morts, remerciements aux porte-drapeaux. Elle s'est achevée par un défilé des troupes fortement applaudi par un public nombreux rassemblé le long du boulevard de la République.

La presse a rapporté l'événement dans ses colonnes du 14 juin :

vu dans Sud-Ouest

SO14juin.png

vu dans la Dépêche du midi

Villeneuve-sur-Lot : la stèle Georges-Leygues, de l’ombre à la lumière

Article de Philippe Bertin publié dans la Dépêche du Midi le 14/06/2021

Tout vient à point à qui sait attendre. Depuis quatre ans, Gérard Régnier et son fidèle lieutenant Guy De Marchi portaient à bout de bras ce projet. Et samedi après-midi, sous un temps caniculaire, l’inauguration officielle de la stèle Georges-Leygues a rempli à la fois de joie et d’émotion un binôme incontournable ayant vraiment bataillé pour transformer l’essai. Une inauguration à la hauteur de ce grand personnage qui a marqué l’histoire de Villeneuve, ayant notamment participé au financement d’une partie de l’église Sainte-Catherine, à la création du théâtre portant son nom et à un dispensaire.

Un hommage grandeur nature

Mais comme le rappelait le maire Guillaume Lepers dans son allocution, Georges Leygues aura marqué également l’histoire de la IIIe République, en ayant endossé des fonctions régaliennes en tant que ministre de l’Intérieur, ministre des affaires étrangères et durant sa longue carrière politique dans les plus hautes sphères de l’État, il fut également ministre de l’instruction publique et des beaux-arts mais également ministre de la Marine.

"C’est un véritable honneur pour le jeune maire que je suis de saluer en ces instants, la mémoire de cet illustre Villeneuvois et de mettre en lumière le destin d’une personnalité atypique qui a marqué l’histoire républicaine de notre pays tout autant que l’histoire de notre ville", commente le premier magistrat de la ville.

Un hommage grandeur nature appuyé par un défilé militaire des jeunes de la préparation militaire marine (PMM) de Bordeaux et d’Agen devant le boulevard de la République, sous les yeux de l’amiral Olivier Stosskopf, de leur famille, des nombreux invités à cette cérémonie mais également des associations d’anciens combattants.

Auparavant dans le square de la mairie

Alors oui pour tout l’amour et l’intérêt qu’il portait à sa ville d’adoption, il était normal et légitime de voir la stèle de ce personnage emblématique transférée en plein cœur de la bastide, près de l’hôtel de ville mais aussi de l’office de tourisme et du théâtre portant son nom.

"Auparavant, elle se trouvait sur le square de l’ancienne mairie et personne ne la remarquait", martelait Guy De Marchi, fier d’avoir mené à bien ce vaste projet avec son compagnon de route Gérard Régnier. Outre l’inauguration marquée du sceau de la solennité, un défilé militaire ayant captivé les nombreux invités, il y eut aussi de l’émotion dans le hall de l’hôtel de ville lors de la dernière partie d’hommage à Georges Leygues.

Ainsi, lorsque onze jeunes stagiaires de la PMM d’Agen reçurent chacun un diplôme, le chef de centre Bruno Hanquez sanglota au moment de récompenser le petit Théo qui n’était autre que son fils. S’il était encore sur cette terre, l’ancien ministre de la Marine aurait certainement apprécié toute cette belle cérémonie à sa mémoire…

Pour l’histoire, il convient de rappeler que le 18 octobre 1953, René Rieus, maire de Villeneuve, inaugurait un monument en hommage à Georges Leygues, un personnage que l’on ne présente plus dans la bastide tant son nom est associé à de nombreux bâtiments de la ville. Tout comme il est associé à l’histoire de France. Donc ce jour-là, un monument créé par les sculpteurs Despiau et Martin sous la supervision de l’architecte Louis Sue, était inauguré dans le square de la mairie de l’époque, sur les bords du Lot. Au fil des années, l’architecture de la bastide et de son centre-ville, tout comme l’emplacement de la mairie, a changé. De son emplacement historique, l’hôtel de ville s’est déplacé de quelques centaines de mètres, à l’emplacement que chacun connaît maintenant. Le monument à la mémoire de Georges Leygues vient de l'y rejoindre.

L'AMMAC du Fumelois, déjà contributeur au financement de cette opération de sauvegarde du patrimoine, était naturellement présente à cette cérémonie avec Francis Desmarthon, porte-drapeau, Claude Fournié, trésoreir, Robert Gabarre, secrétaire et Daniel Vilain,vice-président représentant le président Pierre Brousse empêché.

tape_de_bouche_CGL.png

En préalable à la remise des insignes et de leurs diplômes aux stagiaires de la PMM d'Agen par l'Amiral Stosskopf, Daniel Vilain a remis solennellement uune tape de bouche de la Corvette Georges Leygues  de la part du président de l'AMMAC du Fumelois au président de l'association du Monument Georges Leygues et au travers lui à la mairie de Villeneuve. Geste symbolique chargé d'histoire puisqu'il évoque à la fois d'une part, les débuts du navire entré en service comme corvette avant d'être requalifié dix ans après, en 1988, comme frégate en application des normes OTAN de l'époque, et d'autre part les débuts du marrainage du navire par la ville de Villeneuve dont la 1er convention date du 23 juiillet 1977.

Un reportage photos de la cérémonie est disponible,  cliquez_ici.gif

Avec l'aimable autorisation du COMAR Bordeaux, un reportage video réalisé par M. Laurent PEDEBERNARD vous est également proposé en cliquant ici : video.png

Pour en savoir plus sur l'histoire du Georges Leygues,   cliquez_ici.gif

puce.gif LUTTE CONTRE LA COVID 19 : 

PLAN NATIONAL DE DECONFINEMENT

La vaccination est expressément recommandée pour les personnes éligibles en fonction du calendrier vaccinal établi par les autorités sanitaires. Voir ci-dessous pour l'accès aux centres de vaccination.

fleche_verte1.gifDISPOSITIONS POUR LA VACCINATION DANS LE FUMELOIS ET VILLENEUVOIS  : quatre centres seront ouverts

à Fumel : tel 05 53  49 59 86 à compter du lundi 22 mars

Centre d'accueil municipal

de Montcany

30 avenue Léon Blum FUMEL Vendredi et mardi

à Villenuve sur Lot : tel 05 53 72 28 00 (plateforme commune  au  Pôle de Santé du Villeneuvois) - La Myre Mory sera ouvert à compter du 29 mars

vaccination_PSV.png

vaccination_VSL3.png

puce.gif

puce.gif

puce.gif Le grand gibier prolifère sur nos routes de campagne...Les accidents aussi

       Animaux_danger.jpg               Un constant inquiétant. Que faire en cas d'accident?. Voir l'article publié dans Sud Ouest : cliquez_ici.gif

puce.gif




Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

booked.net
+23
°
C
+23°
+19°
Fumel
Lundi, 02

Free counters!

MENTIONS LEGALES

Notre partenaire

cercle nautique Fumélois