Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Jean Henri SOULAGNET


 drap-Gfr.pngdrap-Dfr.png

Mort pour la France

soulagnet.jpg

Jean Henri SOULAGNET est né à Marmande le 16 mars 1929 et a péri en mer le 16 septembre 1950.

Accueilli par l'assistance publique de Lot-et-Garonne, il suit cependant une scolarité normale jusqu'au moment de l'appel sous les drapeaux avec la classe 1949.

Il est incorporé dans la marine nationale au CFM de Mimizan le 18 octobre 1949 comme matelot de 3ème classe, et termine sa formation en étant breveté radio électricien le 1er janvier 1950. Il rejoint alors le port de Brest le 1er février 1950 pour embarquer sur la frégate météorologique « Laplace » comme matelot électricien.

De retour d’une campagne météorologique en Atlantique dans la nuit du 15 au 16 septembre, la frégate entre dans la baie de la Fresnaye (à 800m à l'est du cap Fréhel) pour se mettre à l’abri du gros temps annoncé en attendant de rejoindre le port de Saint-Malo. La frégate est au mouillage à quelques centaines de mètres de la côte Est du fort La Latte lorsque vers 0h15 une explosion formidable ébranle de navire qui vient de sauter sur une mine magnétique allemande non encore neutralisée depuis la fin de la 2è Guerre mondiale. Bien que le commandant ait donné l’ordre d’évacuation, 51 marins périssent dans la catastrophe, les uns tués lors de l’explosion, les autres noyés ou morts d’épuisement en tentant de rejoindre la côte toute proche.

L’alerte ne fut concrètement donnée que le matin à 8h30 et le bateau-pilote de Saint-Malo venant au-devant de la frégate ne trouva qu’une nappe de mazout et des rescapés, 42 marins ayant survécu à ce terrible accident.

Jean Henri SOULAGNET dont le corps a été retrouvé le 22 septembre 1950 sur la grève de Bouillon-Jullouville (sud de Granville dans la Manche, à 55km du lieu du drame), a été déclaré mort pour la France le 16 septembre 1950 (côte SHD CC862K12545) et a été inhumé au cimetière de Dausse après le rapatriement de sa dépouille. Il sera cité à l'ordre de la Nation (Journal officiel du 1er mars 1951)

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

 le dossier de Jean Henri SOULAGNET est inscrit au mémorial national des marins morts pour la France à la pointe St-Mathieu (Plougonvelin - Finistère)

Pour en savoir plus sur l'histoire et le devoir de mémoire afférant à ce drame de la mer, cliquez_ici.gif

fleur60.gif

Date de création : 19/06/2023 15:29
Page lue 30170 fois

booked.net
+23
°
C
+23°
+19°
Fumel
Lundi, 02

Free counters!

MENTIONS LEGALES

Email président: manin.ys@orange.fr

Email secrétaire: roger.moeskops@yahoo.fr

Notre partenaire

cercle nautique Fumélois