Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

L'ASSASSINAT DE PIERRE DENUEL (11 MAI 1944)


Pierre DENUEL


 

Fin avril 1944, avec Gilles et Jacques Bauer, Pierre Jacquillon et Serge Delhumeau, Pierre Denuel, chef d’un groupe Franc de « Soleil »,  a reçu pour mission d'opérer dans le secteur de Villeneuve, et plus précisément de recueillir des renseignements sur la centrale d'Eysses en vue d’organiser la libération des prisonniers politiques.

Le 11 mai 1944, avec Jacques Bauer et Serge Delhumeau, il s'approche de la ville, et laisse ses deux compagnons dans la voiture.
Il se rend seul à un rendez-vous avec un inspecteur de police résistant. Pierre Jacquillon est resté au cantonnement, Gilles Bauer est absent, parti en mission en Dordogne.
Se trouvant au niveau de la Dardenne sur la route de Lacaussade Pierre Denuel rencontre Jacques Péribère qu’il connait bien, Ils étaient tous les deux dans la même classe au lycée. Son père est chef de la milice, il est milicien lui-même et voulait arrêter Pierre Denuel. Celui-ci, le reconnaissant, fait demi-tour pour repartir. Péribère l'abat froidement d’une balle dans le dos. Jacques Bauer et Serge Delhumeau restés dans la voiture sont arrêtés par des miliciens après avoir été dénoncés par des riverains.
 

Pierre Jacquillon, croyant au retour de ses camarades, sort sans méfiance et est abattu. Jacques Bauer réussira à fausser compagnie à ses geôliers, il tombera face à l'ennemi, le 11 juin 1944, à Mouleydier. Serge Delhumeau sera déporté et mourra à Dachau.

Une stèle a été érigée sur les lieux du drame et cet épisode tragique est commémoré chaque année à Villeneuve-sur-Lot, à l’occasion de la journée nationale de la Résistance.

Pierre DENUEL2.jpg

Stèle érigée à l’entrée deVilleneuve, à la Dardenne 
sur la route de Lacaussade
 



booked.net
+23
°
C
+23°
+19°
Fumel
Lundi, 02
Free counters! MENTIONS LEGALES